+228 90059859 / +228 99419703 / +228 22257577 / +228 22507288

abama@abama.org

Vision

Vision de l’appel

 

21 Septembre 1983

  • 1

    Un matin,  je suis tombé malade. J'étais incapable de manger quoique ce soit. Je buvais difficilement de l'eau. J’ai transporté un demi sac de maïs en marchant à pied je suis arrivé à new Jérusalem la nuit à 22 heures. Le pasteur titulaire révérant Rodolphe Oyeh n’était pas d’accord avec moi le fait de cheminer la nuit. « La rue est dangereuse » a-t-il dit. Après lui avoir narré mon rêve et ce qui m’était arrivé, le pasteur me dit "vas jeûner pour sept (7) jours".

  • 2

    Or, je n’avais jamais jeûner ne serait même pour une journée. Alors je dormais sur deux bancs sur l’autel de l’église. Le sixième jour, la nuit précisément à trois (3) heures j’ai eu une vision : "Nous étions à l’église et je me trouvais parmi les pasteurs sur l’autel, alors un homme blanc m’avait sauvé devant un homme noir qui me donnait la cigarette et le briquet est rentré dans le temple et m’a fait sortir du milieu des pasteurs. Il m’amena au dehors,

  • 3

    lava ma tête, mes bras et mains, mes pieds et mit ses indexes dans mes oreilles, mit de l’eau dans ma bouche et me dit de cracher l’eau dans ma bouche". Il me serra la main droite et me dit : « mon fils c’est moi qui t’ai appelé de me servir ici, tu vas prêcher la vérité qui va libérer les nations. Les aveugles vont voir, les sourds vont entendre, ceux qui sont muet vont parler, les paralytiques vont marcher, les morts seront ressuscités. je t’enverrai loin et je serai

  • 4

     toujours avec toi, je ne t’abandonnerai point, je serai avec toi, ne crains pas » Il m’a amené sur l’autel et il a dit aux pasteur de venir s’asseoir sur les premiers bancs des membres devant. Alors je suis resté seul avec le blanc et deux infirmières ont amené un homme mort qui de coton est dans ses narines. Le blanc me dit : "prie pour lui". J’ai commencé ainsi donc par parler en langue pour la première fois. Les pasteurs, les prophètes ont tous couru

  • 5

    dans le temple pour voir ce qui se passe après avoir prié avec moi pour à peu près une heure de temps, le surintendant de l’église  me dit : "Dieu nous avait signaler d’avance qu’il enverrait quelqu’un de loin pour réveiller son église". C’est pourquoi, lorsque tu es venu nous ne prions pas pour toi. Mais maintenant tu es délivré et guéri. Les pasteurs, les prophètes ont tous couru dans le temple pour voir ce qui se passe après avoir prié avec moi pour à peu près une heure de temps, le surintendant

  • 6

    de l’église  me dit  : « Dieu nous avait signaler d’avance qu’il enverrait quelqu’un de loin pour réveiller son église ». C’est pourquoi, lorsque tu es venu nous ne prions pas pour toi. Mais maintenant tu es délivré et guéri. Depuis ce jour, j’entends la voix de Dieu clairement. Je vois souvent le Seigneur Jésus me parler. Alors j’allais au champs afin de pouvoir chercher de quoi vivre. Faute de moyen financier. Un beau jour, mon bras droit s'est enflé. Alors que je souffrait terriblement, une veuve âgée de 80 ans

  • 7

    est venue me dire: "y a t-il pas de terrain au Togo pour cultiver?. Dieu t’a amené ici pour apprendre sa parole afin que tu deviennes un outil pour Lui. Vas à l’école biblique pour devenir pasteur." Ayant écouter cette parole de la vieille j'ai donc décidé de suivre une formation biblique où je fus diplômé en licence en 1985. En 1994,  le Seigneur m’a dit "vas dans ton pays car j’ai besoin de toi en Afrique Francophone et dans le monde francophone je vais t’utiliser et je vais accomplir ce que je t’avais annoncé des années

  • 8

    passées. Je te place comme un intercesseur pour les nations, ne crains pas je serai avec toi"Au même moment, le pasteur fondateur de l’église ou j'étais au Ghana, avait eu la même vision de mon appel sur le Togo. Ainsi il m’a libéré avec une attestation en Décembre 1995. Arrivé à Lomé, j'ai louer une petite chambre où j'ai passé une année en prière. C'est alors que Dieu a commencé progressivement à nous amenés de gloire en Gloire à travers des miracles; des signes et prodiges dans son église qui fut planté à Avédji,

  • 9

    Agnigbé un 14 Juillet 1997 à Lomé jusqu’à nos jour. Celui qui m'a appelé est juste et fidèle. GLoire à Dieu.